meteor ajaccio Le 22 janvier 2022, a été mis en service sur le site de Coti-Chiavari, un système de réception automatisé des ballons météo aussi appelés radiosondes.
L'ensemble se compose d'un Raspberry 3, d'une clé USB RTL-SDR, d'un filtre de bande 403 MHz et d'une antenne omnidirectionnelle. Le tout a été installé dans un tiroir Rack dans la baie principale du site.
Les premiers essais sont encourageants, le récepteur décode les trames émises par les radiosondes dés leur lancement et jusqu'à la perte du signal qui est variable suivant la direction prise par le ballon.

Le logiciel installé sur le Raspberry est celui développé par Mark Jessop VK5QI et est disponible ici.
Le récepteur est une clé USB RTL-SDR devant laquelle a été inséré un filtre de bande 403 MHz afin d'éviter des perturbations par les différents signaux présents sur le site, notamment le relais UHF TK5ZCG. Malgré la faible taille du filtre, les résultats sont plus que corrects.

Le site de lancement des ballons est situé sur l'aéroport d'Ajaccio (photo entête) et est effectué de manière automatique depuis un local situé sur le terrain de Météo France.
Deux lancements ont lieu tous les jours à 11:15 et 00:00 locales. (j'ai constaté que c'est plutôt 12:15 et 23:15 UTC)
La fréquence principale de l'émetteur est 401,000 MHz, la fréquence secondaire qui est utilisée si le premier lancement présente un problème est 401,60 MHz.

Les données en temps réel sont rapatriées sur le Sondehub tracker et sont visibles par tous.
Un accès direct privé permettant de paramétrer, surveiller le fonctionnement du système est disponible. Il permet notamment de visualiser le spectre radioélectrique reçu sur l'antenne.

ballon 2301220000  Ci-contre, une copie d'écran du suivi d'un ballon jusqu'à une distance
de 97 km et une altitude de 70m avant la chute dans la mer.
L'éclatement du ballon s'effectue au-dessus de 30 km d'altitude.

1ére récupération
Le lâcher du 9 mars 2022 donnait une prédiction de trajectoire avec un atterrissage à proximité du village de Petreto-Bicchisano.
La récupération a été simple, la sonde étant tombée vers le haut du village et il n'y avait que 300 m à effectuer en partie sur une piste et 100 m dans une châtaigneraie.
99% des ballons finissent malheureusement en mer... :-(

20220309 154431  20220309 154631  20220309 155836 

Une sonde M10 permet de récupérer un peu de matériel.
Il y a possibilité de modifier la fréquence de l'émetteur afin d'utiliser le tout dans la bande 70 cm. (voir lien ci-dessous)

Références :
Site d'affichage des données.
Site Github du logiciel autorx.
Site de prédiction des trajectoires des ballons.
Site de F0GYS pour la modification de la sonde M10

FaLang translation system by Faboba